Bienvenue chez ABEMUS

La Centrale d’ Achat pour les métiers de l’archéologie
professionnels - privés - particuliers

Accueil  l  Nous contacter l Qui sommes-nous ? l Mentions legales l C.G.V. l Panier d’achat

Outillage de Terrain - Terrassement - Topographie  l Matériel de Laboratoire - Prélèvement l  Conditionnement - Manutention - Stockage  l  Catalogues PDF

PathFinder Office :

Le logiciel de traitement PathFinder Office est un logiciel de traitement différentiel des mesures GPS. Il est très facile d'utilisation, et fonctionne en français, de même que son aide en ligne.
Outre sa tâche principale qui consiste à corriger les positions GPS mesurées sur le terrain pour en améliorer la précision, il assure les fonctions suivantes :

• Planification des campagnes de mesure :
 Préparation de la mission et prévision satellitaire (anticiper les meilleures fenêtres d'observation, utile pour les mesures en milieu difficile).
Création du dictionnaire d'attributs (ou importation depuis des fichiers aux formats Shapefile, MapInfo, AutoCAD, ACCESS, DBase).
Importation des fichiers de données SIG (mêmes formats). Création de « fichiers de configuration », verrouillables, permettant aux multiples utilisateurs d'un parc de récepteurs GPS de travailler de manière cohérente et de partager le même paramétrage (prévient les dérives qualitatives)

• Traitement différentiel : correction des erreurs GPS, amélioration de la précision par traitement différé. Recherche automatique et de manière très aisée des fichiers disponibles sur Internet, tant publics que privés. L'utilisateur n'a pas à se soucier de la date ni de l'heure de ses enregistrements (attention, certains serveurs de données n'excèdent pas des durées de stockage supérieures à 15 jours). Si les fichiers de Base sont compressés, ils seront décompressés automatiquement, y compris les fichiers du réseau RGP de l'IGN (dont D3E Electronique est partenaire), compressés par la méthode Hatanaka.
Pour une meilleure précision, le logiciel PathFinder Office peut aussi corriger sur demande les positions corrigées en temps réel sur le terrain (source EGNOS ou autre), mais aussi appliquer un « filtre de vitesse » pour un meilleur résultat dans les environnements à fort multitrajet.

• Exploitation des résultats : Contrôle de qualité des mesures, affichage graphique, calcul des précisions estimées (X, Y et Z, aux intervalles de confiance 68, 95 et 99%), affichage de l'incertitude sur la Carte, édition de plans avec choix de l'échelle…

• Exportation des données vers les principaux logiciels SIG, notamment ArcView (SHP), MapInfo (MIF/MID), GeoConcept, AutoCAD (DXF)… Nombreux paramètre disponibles : choix des unités, du système de coordonnées, filtres de position (par statut, par précision, par valeur de PDOP…), associations de métadonnées relatives à l'observation GPS (PDOP au moment de la mesure, précision moyenne ou la pire sur un cheminement Ligne ou Surface, type de récepteur, nom du fichier source, date et heure GPS, longueurs 2D/3D, périmètres 2D/3D, surface 2D…)
Une « macro-commande » - très simple à mettre en œuvre – permet d'automatiser toutes les étapes du traitement : transfert des fichiers, recherche des fichiers de Base correspondants, correction différentielle, exportation des données dans n'importe quel format SIG ou DAO avec n'importe quel système de coordonnées, et enfin exécuter une commande Batch définie par l'utilisateur… !

Le choix du système de projection est très vaste, et même sans limite puisque personnalisable par l'utilisateur. Il intègre d'origine les systèmes français Lambert I, II, III, IV, II étendu et 93, en utilisant la grille de transformation précise de l'IGN, garantissant une précision <5cm (<10cm en montagne) sur les axes X,Y et Z pour les transformations « Lat/Long(WGS84) vers Lambert » en France métropolitaine.
Remarque : cette grille est rarement supportée par les logiciels SIG en natif. C'est la raison pour laquelle il est indispensable d'en disposer au niveau du logiciel de saisie et de traitement, au risque d'engendrer des erreurs en absolu supérieures à 5m suivant les régions où ont été réalisées les mesures…

Remarque : les bibliothèques de symboles utilisés par les principaux logiciels SIG (dont les polices ESRI ou MapInfo) peuvent être utilisés par les logiciels PathFinder Office et TerraSync Pro et Std. Il est ainsi possible à l'utilisateur de conserver une même représentation symbolique sur le terrain et au bureau.

Référence : 34191-31

CONTACTEZ NOTRE SERVICE CLIENTELE POUR OBTENIR DES INFORMATIONS PRECISES SUR LES DIFFERENTES SOLUTIONS GPS-CARTOGRAPHIE.
pathfinderoffice Anglais 19052009.pdf

LOGICIEL TERRASYNC